La marque Balenciaga : un acteur de premier plan sur le marché de la mode

Bottega Veneta

Même si l’univers de la mode ne vous intéresse que très modérément, vous avez forcément déjà entendu parler de la marque Balenciaga. Vous ignorez peut-être que ce nom est aussi celui de l’un des plus célèbres stylistes ayant signé des collections haute couture incroyables. Vous trouverez de nombreuses informations sur la vie de cet homme dans le texte ci-dessous.

Le démarrage de la marque

Cristóbal Balenciaga Eizaguirre a vu le jour le 21 janvier 1895 au pays Basque espagnol dans la localité de Getaria. Souhaitant s’extirper du chemin tout tracé qui le destinait à devenir pêcheur comme son père, le jeune Cristóbal préfère s’inspirer de sa mère, couturière. Il débutera dans la profession en 1907 comme apprenti couturier dans de prestigieuses maisons. Grimpant rapidement les échelons, il faudra attendre moins de dix ans pour le voir fonder sa propre maison à San Sebastián sous le nom de C. Balenciaga. Par la suite, il s’associera avec ses sœurs afin de développer cette affaire. Malheureusement, les choses se gâtent en 1931 avec l’officialisation de la Seconde République espagnole qui fait fuir les plus riches clients à la recherche de la tendance vêtements de luxe du moment. Pour sauver son chiffre d’affaire, Balenciaga décide alors de réorienter sa production vers le prêt à porter abordable par un plus grand nombre.

Le déménagement à Paris

Le climat politique en Espagne continue de se tendre avec l’éclatement de la guerre civile en 1936. Cet événement a obligé le célèbre couturier à s’exiler et à stopper son activité sur le sol espagnol. Il choisit de se rendre à Paris et d’y transférer l’ensemble de ses affaires. Dès le mois de juillet, un premier magasin est installé dans la capitale française. Le tout premier défilé y sera donné à peine un mois après son ouverture. Le succès est alors immédiatement au rendez-vous et l’homme entre dans la cour des grands de la Mode.

Pour ses créations, Balenciaga s’est inspiré de l’histoire et notamment du Second Empire français du 17ème siècle qu’il affectionnait tant. Il a su également incorporer dans son travail des influences issues de la mode traditionnelle espagnole. Le groupe Balenciaga a également diversifié ses activités au fur et à mesure de sa progression. Ainsi, en 1947, un premier parfum nommé “Le Dix” est mis sur le marché. Il sera suivi par bien d’autres dont les célèbres “La Fuite des Heures” (1949) ou encore “Quadrille” (1955). Le couturier prendra sa retraite en 1968 avant de décéder quatre années plus tard près de Valence (Espagne).

La reconnaissance de ses pairs

Le talent et la vision de Balenciaga n’ont pas échappé aux autres grands couturiers. Parmi eux, on peut retenir par exemple que Coco Chanel le considérait comme le seul véritable couturier, au sens noble du terme. Il faut en effet avouer que l’homme connaissait parfaitement les coupes, assemblages et coutures de ses créations. Pour Coco Chanel, ses concurrents, pas aussi manuels et passionnés par le contact avec les matières, n’étaient en réalité que de simples créateurs de mode.

Pourtant le plus bel hommage fait à Balenciaga a été, sans le moindre doute, signé par Christian Dior. Ce dernier a en effet prononcé cette phrase, entrée aujourd’hui dans l’histoire de la Mode : “La Haute Couture est comme un orchestre, dont le chef d’orchestre est Balenciaga. Nous autres couturiers sommes les musiciens et nous suivons les indications qu’il nous donne”.

Peut-on commander un costume sur-mesure en ligne ?
Marques de luxe : guide en ligne