Quelle couette choisir pour un hôtel ?

hôtel

Une chambre d’hôtel doit être le plus présentable possible. Ainsi, les propriétaires devront prendre en compte les moindres détails pour garantir aux occupants un confort inégalé. Le linge de lit par exemple doit être douillet et esthétique, en parfait accord avec la décoration intérieure.

Quelle taille choisir pour une couette ?

Le lit d’un hôtel doit être composé d’un sommier, d’un matelas, d’un drap-housse, d’une couette, d’une couverture, d’un oreiller et d’une taie d’oreiller. Pour améliorer le confort et l’esthétique, certains hôteliers rajoutent un protège-matelas, un drap plat, un chemin de lit et un jeté de lit.

Quel que soit le standing de votre hôtel, vous devez proposer des linges de lit de qualité. La couette d’hôtel doit être adaptée à la largeur du lit, mais doit en même temps offrir un débord du matelas suffisant. Par exemple, pour un lit de 90 cm, la dimension de la couette doit être de 140 x 200 cm. En revanche, pour une largeur de 180 cm, préférez une couette de 280 x 240 cm, tandis que pour une taille de 140 cm, vous avez plusieurs options : 200 x 200, 240 x 200, 260 x 240.

Les couettes sont également vendues avec un indice de chaleur de 1 à 4 : les couettes légères, tempérées, chaudes et très chaudes. Certaines marques proposent même un indice de chaleur allant jusqu’à 6 ! Le choix va dépendre de la température de la pièce et de la saison. Concernant le grammage, le poids peut varier selon le garnissage, la couette naturelle étant plus légère que les modèles synthétiques. Une petite visite sur www.dumas-paris.fr vous permettra de trouver facilement un fournisseur professionnel en la matière.

Quel garnissage privilégier ?

Selon votre budget et vos préférences, vous avez le choix entre deux types de garnissage dans le commerce :

  • la couette naturelle

Le duvet de canard ou de l’oie est la matière par excellence pour une couette. Il est très prisé dans la conception des couettes de luxe. La couette qualité palace est la plus chère et contient en totalité du duvet d’oie. D’ailleurs, elle est très appréciée pour ses multiples avantages. Ce type de couette naturelle est léger et favorise la régulation de la chaleur. Il a un effet gonflant et son principe thermorégulation permet d’éviter les transpirations nocturnes et de gérer la température du corps en cas d’une baisse subite de température pendant le sommeil. La soie aussi est douce et robuste et assure un confort thermique exceptionnel. Elle donne une sensation de légèreté et de douceur. Il faut néanmoins faire attention, car tous les produits en soie ne se valent pas. Le bambou est capable de neutraliser les odeurs et d’absorber l’humidité. Il possède une propriété anti-bactérienne. Enfin, la laine de cachemire dispose d’une grande capacité à réguler la température et l’humidité. C’est une matière haut de gamme très onéreuse.

  • la couette synthétique

Cette fois, le garnissage est effectué avec des flocons synthétiques ou en cellulose. Ces matières ont l’avantage d’être plus légères et en même temps mieux isolantes. Étant hypoallergéniques, elles sont faciles à entretenir et conviennent parfaitement aux personnes qui ont tendance à développer des allergies. Cependant, les couettes synthétiques ne s’adaptent pas aux cycles de sommeil, à la différence des couettes naturelles.

Qu’en est-il des autres facteurs ?

Si vous recherchez une couette comme à l’hôtel, il est très important de bien choisir l’enveloppe. Plusieurs options sont possibles : le coton, la soie, l’assemblage du coton et de la soie ou le bambou. Dans tous les cas, le coton bio est le choix par excellence, car il permet d’évacuer l’humidité. Certaines couettes bénéficient également d’un traitement spécifique comme les couettes anti-bactériennes, anti-punaises de lit ou anti-acariens. En tout cas, pour un hôtelier, la couette doit être douce et confortable, facile à entretenir et accessible au meilleur prix.

Côté tarif, laissez de côté les produits d’entrée de gamme qui s’usent rapidement et risquent de nuire à la réputation de votre établissement. Misez plutôt sur des couettes prestigieuses qui garantiront à vos clients de passer une nuit exceptionnelle. Certes, les articles de luxe vous coûteront plus cher, mais c’est un investissement qui améliorera la satisfaction des clients. De plus, en achetant en grande quantité, vous pouvez bénéficier d’un prix préférentiel.

Comment entretenir une couette ?

De prime abord, pour rallonger la durée de vie de vos couettes, utilisez une housse de couette. Il est indiqué que celles avec passe main ou en forme de sac possédant une ouverture le long de la couture au bas de la housse sont indiquées dans les hébergements professionnels. Elles sont faciles à enfiler. Pour la couleur, le blanc n’est pas toujours indispensable. Certains coloris peuvent apporter un cachet exotique à chaque chambre. Néanmoins, une bonne harmonisation avec la pièce est nécessaire pour éviter les fausses notes.

La couette doit être lavée régulièrement pour éliminer les mauvaises odeurs et les bactéries. Elle doit être séchée à l’air libre avant la réutilisation ou le rangement, sinon des taches de moisissures risquent d’apparaitre au fil du temps. Il faut également suivre minutieusement les conseils de lavage sur l’étiquette. Pour conserver la blancheur et l’éclat de votre couette, mélangez de l’eau et du vinaigre blanc et vaporisez le liquide sur votre linge de maison avant de les mettre dans une machine à laver.

Attention ! Certaines couettes doivent être lavées à la main et ne supportent pas les détergents et le passage au sèche-linge. Donc, soyez très prudent !

Enfin, pour enlever les petites taches, le lavage complet n’est pas nécessaire. Il suffit de secouer la couette pour faire descendre les plumes. Ainsi, vous pourrez nettoyer facilement le tissu.v

Les Galeries Lafayette et le Printemps Haussmann / temples du shopping de luxe
Le Triangle d’or à Paris, concentré du luxe à la française